Pourquoi est-ce si difficile de perdre du poids ?

Beaucoup de personnes ont un jour fait un régime. Les premiers temps, celui-ci s’avère être efficace, puis une fois terminé, les mauvaises habitudes reprennent le dessus. Grignotage, compulsions alimentaire, addiction … Derrière chaque addiction, il y a un conflit interne. En effet, nous comblons un mal-être par ce que nous désignons comme quelque chose d’agréable ou de réconfortant.

Combien de fois avons-nous noyé notre chagrin d’amour dans le pot de crème glacée ? Combien de fois avons-nous calmé notre frustration dans un paquet de chips ?

Plus nous mangeons, moins nous nous aimons et moins nous nous aimons et plus nous mangeons.
Boucle infernale : Emotion - Craquage alimentaire - Culpabilisation - Diminution de l'estime de soi

Dans de nombreux cas, il faut remonter dans l’enfance pour prendre conscience du lien avec un aliment. Lorsque l’on était plus jeune, on pouvait entendre:
“Si tu n’est pas sage, tu sera privé de dessert” : le sucre devient une récompense.
“Tu ne sors pas de table tant que tu n’a pas terminé ton assiette” : cette phrase est souvent exprimée dans un but éducatif (pour éviter le gaspillage alimentaire) mais parfois, elle comporte une résonance historique. En effet, les personnes ayant connues les privations lors de guerres conçoivent mal que l’on puisse laisser de la nourriture alors qu’eux-mêmes en ont été privés à l’époque.

Le principal problème c’est qu’à force d’entendre cela, l’inconscient conditionne le lien émotion-alimentation et donne naissance à des compulsions alimentaires. Celles-ci ciblent le même type de produit : chocolat, sucre, alcool… Cet aliment est considéré comme aliment interdit, ce qui engendre pour le cerveau une restriction

Restriction - Peur de la privation - Obsession - Compulsion alimentaire - Perte de contrôle

Apprenez à vous libérer de ce genre de croyances, retrouvez votre liberté grâce à l’hypnose Ericksonienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.